A vivre ces jours-ci sur notre paroisse :

Mis en avant

 

Dimanche 22 septembre

 

Messe de S.Thomas avec notre évêqueRésultat d’images pour eveque Dufour

Messe de S.Marcelin annulée pour cause d’orage.

Messe aux horaires habituels : samedi soir 18h30 Rognes S.denis. Dimanche 9h30 Saint Cannat 11h Lambesc

 

15h à Lambesc messe avec notre évêque pour l’inauguration de l’année jubilaire de la fondatrice des Soeurs de S. Thomas

 

 

Veillée de prière. Louange

 

Samedi 28 septembre 20h45 à l’église de Lambesc (avec procession à S.Michel si possible) Rdv à l’église de Lambesc

Journée des familles

Résultat d’images pour famille

Samedi 28 septembre 10h-15h à Sufferchoix. Renseignement frlorillard@gmail.com

Dimanche 29 septembre

Messe avec le P.Jean-Luc Michel à 11h à Lambesc. Repas partagé à Garachon pour fêter les 25 ans de sacerdoce du P.Jean-Luc Michel (et les 12 ans du diacre Roger).

Pèlerinage à Notre Dame du Laus

Résultat d’images pour notre dame du laus

12-13 octobre avec la paroisse. S’inscrire dès maintenant à l’accueil par téléphone ou mail Co Voiturage. La paroisse prend en charge les mineurs (gratuit pour les mineurs). 50 euros pour les adultes.

Inauguration de l’église S.Michel

Photo du Monument Historique Chapelle Saint-Michel situé à Lambesc

19 octobre 11h dans le cimetière de Lambesc. L’église servira pour la messe du mardi soir, les vêpres et adoration du dimanche et pour les obsèques à la demande de la famille.

 

Catéchisme et collégiens

Joindre Frédérique Lorillard frlorillard@gmail.com pour les 3-11 ans

Joindre Isabelle Alla ni.alla@orange.fr pour les collégiens

Inscription possible aussi au forum des associations de S.Cannat (31 août) Rognes (7 septembre) et Lambesc (7 septembre), le 8 septembre au presbytère après la messe de S.Cannat (3 av Victor Hugo); le 15 et 22 septembre après la messe de 11h à l’église de Lambesc ou le 12 septembre 20h à la maison paroissiale (40 r Grande Lambesc)

Nouveauté de cette année :

Possibilité de catéchisme le dimanche matin 10h à Lambesc à la maison paroissiale 40 r Grande

Eveil à la foi samedi matin à Saint Cannat (3av Victor Hugo)

Chorale des enfants ouverte aux jeunes (collégiens) le mardi à 17h à la maison paroissiale

Patronage

Afficher l’image sourceC’est quoi le patronage? Un centre aéré chrétien ou un stage Jésus-jeux- foot-ateliers manuel-nature, chant -théâtre…

9h-17h (ou 18h)

Prochaine date :

29-30-31 octobre 2019

Lieu : Presbytère de Saint Cannat, 3 rue Victor Hugo (parking du stade)

Inscription sur place. Apporter fiche sanitaire de liaison pour ceux qui ne sont pas inscrits au catéchisme.

Temps de Carême avec Fraternité en Irak

Bonjour, À l’été 2017, j’ai eu l’opportunité de partir dans la région d’Erbil en Irak avec un groupe de jeunes de l’association Fraternité en Irak pour aller à la rencontre des populations irakiennes : chrétiens, yézidis, musulmans… Tout un peuple qui souhaite reconstruire son pays et retrouver la paix.

Le père Thierry-Joseph m’a proposé d’organiser une soirée bol de riz dans ce temps de Carême afin de témoigner de mon expérience dans le but de soutenir les actions de Fraternité en Irak.
J’espère pouvoir partager avec le plus grand nombre d’entre vous à cette occasion.
Baptiste

La religion avant le christianisme

Afficher l’image sourceDans le monde païen, il y a 20% d’athées, 80% d’agnostiques qui pensent que l’on ne peut rien savoir de Dieu (le Créateur, source de tout) et 100% de superstitieux.

20% d’athées. L’athéisme n’est nullement le fruit du progrès scientifique comme nous l’a fait croire le positivisme. Il est fréquent dans le monde païen romain ou grec. La Bible nous révèle que l’athéisme est aussi présent au Moyen Orient il y a 3000 ans. On trouve en effet de fréquentes références aux athées (« Il n’y a pas de Dieu, voilà toute leur pensée »). Les textes nous montrent que la pensée des athées il y 2500 ans est la même qu’aujourd’hui : « Personne n’est revenu de la mort, il n’y a rien après » avec des arguments pseudo scientifiques et l’idée que nous n’avons qu’à jouir le plus possible tant que c’est possible. Une absence totale d’espérance.

80% de croyants agnostiques qui pensent que Dieu existe mais que l’on ne peut rien savoir de lui ni entrer en contact avec lui. La vie religieuse est seulement en lien avec les esprits, forces cosmiques et âmes des morts. C’est la religion des dieux et des idoles. On cherche à se concilier ces forces qui nous dépassent, mais le contact avec Dieu bon et créateur est impossible.  On ne sait rien de lui.  Beaucoup croient cependant à une vie après la mort.

100% de superstition. Le monde païen est marqué par la peur. Cette peur devant la mort, la maladie… favorise le recours à l’occultisme, guérisseurs et voyants. Il est étrange de voir réapparaître tout cela en grande force aujourd’hui. Contrairement à ce que pensaient les Lumières, le christianisme est finalement le meilleur rempart contre la superstition -même si le christianisme n’a jamais réussi à supprimer la superstition qui se servaient des pratiques religieuses chrétiennes.

Le christianisme est apparu comme une formidable force de progrès dans le monde païen en chassant la peur et la superstition, en donnant une espérance et une possibilité de connaître Dieu et sa bonté. Le christianisme a aussi introduit dans ce monde païen le respect de la dignité humaine, la défense des plus faibles dans un monde où cela était totalement étranger.

Leçon d’histoire : les guerres de religions

Les ennemis de la foi accusent souvent les religions d’être responsables de guerre et de fanatisme. C’est pour eux l’argument principal pour rejeter la religion. Mais l’histoire contredit largement cette idée.

D’abord les guerres les plus meurtrières de l’histoire ne sont pas du tout le fait de la la religion. La première et la deuxième guerre mondiale ont fait plus de morts et d’atrocités que toutes les guerres de toute l’histoire de l’humanité avant elles. Or elles sont le fait du nationalisme et du nazisme. Les gouvernements des États qui ont lancé ces guerres étaient non seulement pas religieux mais anti-religieux. Il en est de même des guerres de la Révolution française et de l’Empire qui ont été plus meurtrières que toutes les guerres des siècles précédents. Ensuite le fanatisme qui a provoqué le plus de mort et d’horreur est le fanatisme communiste. Une idéologie clairement anti-religieuse. Les victimes en Russie et en Chine du communisme sont près de 80 millions. C’est plus, beaucoup plus que tous les fanatismes religieux de toute l’histoire de l’humanité. Continuer la lecture Leçon d’histoire : les guerres de religions

Leçon d’histoire : catholique et résistant

Afficher l’image sourceL’histoire officielle nous a fait oublier le rôle des catholiques dans la Résistance pendant la 2e guerre mondiale. Cet article vient leur rendre justice. La preuve du rôle massif des catholiques dans la Résistance est donnée par les urnes. En effet en 1945 et 1946 les français ont voté massivement pour les partis issus de la Résistance. Ainsi le parti communiste et le parti socialiste ont été très bien représentés à l’assemblée mais à égalité avec le MRP, alors premier parti de France et le seul grand parti démocrate-chrétien de l’histoire de France. Il est présidé par Maurice Schuman, résistant dès juin 1940 et catholique. On connaît aussi deux prêtres résistants qui furent députés à cette époque : l’abbé Pierre et le chanoine Kir. Continuer la lecture Leçon d’histoire : catholique et résistant