Se libérer du système

Résultat de recherche d'images pour "pollution planete"Nous vivons dans un système qui est en train de détruire la planète et l’être humain. Ce système réduit l’humain à un rouage économique pour produire et consommer (et devenir lui aussi un objet de consommation que l’on peut acheter). Il réduit la possibilité de penser et d’avoir une vie intérieure (ce qui pourtant nous distingue d’une machine). Il atteint les relations humaines et les familles, augmente la solitude. Il nous laisse croire que le bonheur et la réalité se réduisent aux choses matérielles pour intégrer l’équation consommer = bonheur, alors que le bonheur c’est d’aimer et d’être aimé, de rencontrer les autres, de vivre pour les autres.

Le pape appelle ce système la techno science, Bernanos le nomme le monde des machines. On peut l’appeler  système de consommation matérialiste ou totalitarisme économique.

Que devons-nous faire ? Ne rien faire c’est être complice. Je propose trois pistes pour poser des petits actes pour se libérer de ce système : 1) Prendre le temps d’une vie de l’esprit, prendre le temps de penser, de prier. Cela implique d’utiliser une partie de notre temps d’écran ou autre divertissement pour garder ce temps à la vie de l’esprit.

2) Réduire l’utilisation des machines qui déshumanisent les relations sociales. C’est une piste de réflexion pour discerner si une machine me rend plus humain ou me déshumanise. Exemple l’utilisation du mail en entreprise pour remplacer le dialogue en direct.

3) Réduire notre consommation pour découvrir un bonheur indépendant de la consommation et pour sauver la planète. Accepter pour cela d’être différent des autres puisque le système incite à la consommation par mimétisme social. Renoncer à un certain confort qui nous rend mou.

P.Thierry-Joseph