Et après l’épidémie?

      Et tout s’est arrêté…

Ce monde lancé comme un bolide dans sa course folle, ce monde dont nous savions tous qu’il courait à sa perte mais dont personne ne trouvait le bouton « arrêt d’urgence », cette gigantesque machine a soudainement été stoppée net. A cause d’une toute petite bête, un tout petit parasite invisible à l’œil nu, un petit virus de rien du tout… Quelle ironie ! Et nous voilà contraints à ne plus bouger et à ne plus rien faire. Mais que va t-il se passer après ? Lorsque le monde va reprendre sa marche ; après, lorsque la vilaine petite bête aura été vaincue ? A quoi ressemblera notre vie après ?

Continuer la lecture Et après l’épidémie?

Voeu pour être épargné de l’épidémie

Je vous propose de faire le vœu d’aller à pieds à Ste Anne si nous sommes épargnés de l’épidémie. Nos ancêtres avaient fait le vœu de construire des chapelles (S.Roch, S.Denis, S. Cannat) ou de faire un ex-voto sur le Foussa. Nous, nous irons à pieds à Ste Anne. Soyons toute la paroisse à faire ce vœu. Si possible le pèlerinage aura lieu le dimanche 16 mai

Ce voeu est un acte de foi. Nous comptons sur le Seigneur, la Vierge et la communion des saints pour nous protéger.

Ste Anne de Goiron

Se libérer du système

Nous vivons dans un système qui est en train de détruire la planète et l’être humain. Ce système réduit l’humain à un rouage économique pour produire et consommer (et devenir lui aussi un objet de consommation que l’on peut acheter). Il réduit la possibilité de penser et d’avoir une vie intérieure (ce qui pourtant nous distingue d’une machine). Il atteint les relations humaines et les familles, augmente la solitude. Il nous laisse croire que le bonheur et la réalité se réduisent aux choses matérielles pour intégrer l’équation consommer = bonheur, alors que le bonheur c’est d’aimer et d’être aimé, de rencontrer les autres, de vivre pour les autres. Continuer la lecture Se libérer du système

Chorale d’enfant, d’ados, d’adultes et de musiciens

Résultat de recherche d'images pour "chorale enfant"

Cinq possibiltés : le groupe d’animation des messes jeunes de Lambesc 07 70 60 69 24

Etre jeune membre des chantres. Cela permet avec deux chantres adultes d’animer une messe ordinaire 06 22 05 28 83

La chorale de Saint Cannat deux fois par mois après la messe de 9h30. Animée par Papik 06 81 83 64 47

Il y a aussi la chorale de Rognes animée par Raphaëlle

Le petit choeur de Lambesc qui anime les grandes fêtes 06 21 03 13 95

Catéchisme, Eveil à la foi et collégiens en 2019-2020

Pour le catéchisme CE1-CM2 contactez :

Frédérique au 06 64 91 07 23 ou frlorillard@gmail.com

Pour tout savoir sur le catéchisme dans notre paroisse : https://www.lestroispierres.org/cathechese/catechisme/

Pour les Maternelles et CP : https://www.lestroispierres.org/cathechese/eveil-a-la-foi/

Pour les collégiens, contactez : Isabelle Alla 06 24 83 03 90 ni.alla@orange.fr

https://www.lestroispierres.org/cathechese/aumonerie/

Les nouveautés de l’année 2019-2020 :

  • Eveil à la foi à Lambesc le samedi matin
  • catéchisme le dimanche matin tous les 15 jours

Catéchisme et collégiens

Joindre Frédérique Lorillard frlorillard@gmail.com pour les 3-11 ans

Joindre Isabelle Alla ni.alla@orange.fr pour les collégiens

Nouveauté de cette année :

Possibilité de catéchisme le dimanche matin 10h à Lambesc à la maison paroissiale 40 r Grande

Eveil à la foi samedi matin à Saint Cannat (3av Victor Hugo)

Chorale des enfants ouverte aux jeunes (collégiens) le mardi à 17h à la maison paroissiale

Patronage

Afficher l’image sourceC’est quoi le patronage? Un centre aéré chrétien ou un stage Jésus-jeux- foot-ateliers manuel-nature, chant -théâtre…

9h-17h (ou 18h)

Prochaine date :

25 – 26 – 27 février 2020

Lieu : Presbytère de Saint Cannat, 3 rue Victor Hugo (parking du stade)

Inscription sur place. Apporter fiche sanitaire de liaison pour ceux qui ne sont pas inscrits au catéchisme.

La religion avant le christianisme

Afficher l’image sourceDans le monde païen, il y a 20% d’athées, 80% d’agnostiques qui pensent que l’on ne peut rien savoir de Dieu (le Créateur, source de tout) et 100% de superstitieux.

20% d’athées. L’athéisme n’est nullement le fruit du progrès scientifique comme nous l’a fait croire le positivisme. Il est fréquent dans le monde païen romain ou grec. La Bible nous révèle que l’athéisme est aussi présent au Moyen Orient il y a 3000 ans. On trouve en effet de fréquentes références aux athées (« Il n’y a pas de Dieu, voilà toute leur pensée »). Les textes nous montrent que la pensée des athées il y 2500 ans est la même qu’aujourd’hui : « Personne n’est revenu de la mort, il n’y a rien après » avec des arguments pseudo scientifiques et l’idée que nous n’avons qu’à jouir le plus possible tant que c’est possible. Une absence totale d’espérance.

80% de croyants agnostiques qui pensent que Dieu existe mais que l’on ne peut rien savoir de lui ni entrer en contact avec lui. La vie religieuse est seulement en lien avec les esprits, forces cosmiques et âmes des morts. C’est la religion des dieux et des idoles. On cherche à se concilier ces forces qui nous dépassent, mais le contact avec Dieu bon et créateur est impossible.  On ne sait rien de lui.  Beaucoup croient cependant à une vie après la mort.

100% de superstition. Le monde païen est marqué par la peur. Cette peur devant la mort, la maladie… favorise le recours à l’occultisme, guérisseurs et voyants. Il est étrange de voir réapparaître tout cela en grande force aujourd’hui. Contrairement à ce que pensaient les Lumières, le christianisme est finalement le meilleur rempart contre la superstition -même si le christianisme n’a jamais réussi à supprimer la superstition qui se servaient des pratiques religieuses chrétiennes.

Le christianisme est apparu comme une formidable force de progrès dans le monde païen en chassant la peur et la superstition, en donnant une espérance et une possibilité de connaître Dieu et sa bonté. Le christianisme a aussi introduit dans ce monde païen le respect de la dignité humaine, la défense des plus faibles dans un monde où cela était totalement étranger.