A vivre ces jours-ci sur notre paroisse :

Mis en avant

Afficher l’image sourceLa vie de la paroisse est sur Facebook : https://www.facebook.com/paroisselestroispierre/

Notre chaine Youtube :  Cliquer ici

 

Annulation du foot paroissial et de la fête des familles

Pour des raisons sanitaires. Toutes les autres activités sont maintenues. Le catéchisme et l’aumônerie se déroulent en respectant les mêmes règles que dans les écoles. 

Fête Saint Marcellin

Dimanche 27 septembre 11h à la chapelle S.Marcelin en bas de Rognes

Fête de S.Michel

Messe 18h à la chapelle S.Michel

Veillée de prière autour de S.Michel et Ste Thérèse 19h-20h

Fête S.Denis

Samedi 10 octobre 18h30 à la chapelle S.Denis

Fête de Saint Cannat

Mercredi 14 octobre 18h30 Chapelle Saint Cannat

 

Catéchisme et collégiens

Joindre Frédérique Lorillard frlorillard@gmail.com pour les 3-11 ans

Joindre Isabelle Alla ni.alla@orange.fr pour les collégiens

Possibilité de catéchisme le dimanche matin 10h à Lambesc à la maison paroissiale 40 r Grande ou 7 samedis matin

Eveil à la foi samedi matin à Saint Cannat (3av Victor Hugo)

Le silence avant et pendant la messe

Le choix de la paroisse de respecter le silence avant la messe, (mais aussi avant la collecte, après l’homélie, après la communion) n’est pas une invention locale mais ce qui est demandé par les textes qui régissent la messe. Le pape François a enseigné plusieurs fois sur ce sujet. Voici le compte-rendu d’une de ses catéchèses.

La messe n’est pas « un spectacle » mais « une prière », « la prière par excellence », qui exige « le silence » pour se préparer à entrer dans une « relation personnelle d’amour avec le Seigneur », a exhorté le pape François en poursuivant son nouveau cycle de catéchèses sur l’Eucharistie. « Ce n’est pas parce qu’on arrive en avance que l’on doit se mettre à bavarder avec la personne à côté de nous », a-t-il ajouté devant les quelques 12 000 pèlerins présents à l’audience générale de ce mercredi, « ce n’est vraiment pas le moment ! ».

L’Eucharistie est « le moment privilégié pour demeurer avec Jésus et, à travers lui, avec Dieu et avec nos frères », un grand événement, a rappelé le Saint-Père, où il ne s’agit pas de prier « comme des perroquets », mais d’échanger avec Dieu de manière humble et confiante, comme Jésus enseigna à ses disciples qui lui demandaient de leur apprendre à prier. Être comme des enfants à l’égard de leurs parents, des croyants qui savent que « Dieu se souvient de toi, prend soin de toi, de toi, de moi, de tous ».

Prendre conscience que la messe n’est ni « un spectacle », ni « un musée » — « c’est indispensable ! », a insisté le Pape — mais une « rencontre vivante avec le Seigneur », qui a besoin d’intériorité, où le silence est de rigueur si nous voulons que la Parole de Dieu jaillisse de « Son mystérieux silence » et « résonne dans nos cœurs ». Et à cette première attitude s’ajoute une autre, a poursuivi François, l’émerveillement, « se laisser surprendre », autre attitude propre aux enfants, habitués à toujours « poser mille questions parce qu’ils veulent découvrir le monde » et à « s’émerveiller devant la moindre petite chose parce que tout est nouveau pour eux ». Cette double attitude, a-til ajouté, est indispensable chez un croyant pour « entrer en relation » avec ce « Dieu des surprises ».
Et le souverain pontife de renvoyer alors le croyant à un petit examen de conscience fondamental pour sonder sa foi : « Avons-nous ce désir de nous laisser surprendre ? Chacun de nous, en vrai croyant, a-t-il le désir de renaître pour rencontrer le Seigneur ? ». Si ce désir fait défaut, a-t-il assuré — à cause de « tant d’activités, de tant de projets à mettre en œuvre, qui font perdre de vue l’essentiel : notre vie de cœur, notre vie spirituelle, notre rencontre avec le Seigneur dans la prière » — ne pas avoir peur de recommencer car, dans l’Eucharistie, « le Seigneur vient à la rencontre de notre fragilité pour nous ramener à notre premier appel, celui d’être à l’image et à la ressemblance de Dieu. C’est cela l’Eucharistie, c’est cela la prière ».

Catéchèse du pape François  lors d’une audience du mercredi

De l’importance du silence dans la liturgie, par le card. Sarah

Patronage

Afficher l’image sourceC’est quoi le patronage? Un centre aéré chrétien ou un stage Jésus-jeux- foot-ateliers manuel-nature, chant -théâtre…

9h-17h (ou 18h)

Prochaine date :

25 – 26 – 27 août 2020

Lieu : Presbytère de Saint Cannat, 3 rue Victor Hugo (parking du stade)

Inscription sur place. Apporter fiche sanitaire de liaison pour ceux qui ne sont pas inscrits au catéchisme.

Chorale d’enfant, d’ados, d’adultes et de musiciens

Résultat de recherche d'images pour "chorale enfant"

Cinq possibiltés : le groupe d’animation des messes jeunes de Lambesc 07 70 60 69 24

Etre jeune membre des chantres. Cela permet avec deux chantres adultes d’animer une messe ordinaire 06 22 05 28 83

La chorale de Saint Cannat deux fois par mois après la messe de 9h30. Animée par Papik 06 81 83 64 47

Il y a aussi la chorale de Rognes animée par Raphaëlle

Le petit choeur de Lambesc qui anime les grandes fêtes 06 21 03 13 95

Et après l’épidémie?

      Et tout s’est arrêté…

Ce monde lancé comme un bolide dans sa course folle, ce monde dont nous savions tous qu’il courait à sa perte mais dont personne ne trouvait le bouton « arrêt d’urgence », cette gigantesque machine a soudainement été stoppée net. A cause d’une toute petite bête, un tout petit parasite invisible à l’œil nu, un petit virus de rien du tout… Quelle ironie ! Et nous voilà contraints à ne plus bouger et à ne plus rien faire. Mais que va t-il se passer après ? Lorsque le monde va reprendre sa marche ; après, lorsque la vilaine petite bête aura été vaincue ? A quoi ressemblera notre vie après ?

Continuer la lecture Et après l’épidémie?

Voeu pour être épargné de l’épidémie

Je vous propose de faire le vœu d’aller à pieds à Ste Anne si nous sommes épargnés de l’épidémie. Nos ancêtres avaient fait le vœu de construire des chapelles (S.Roch, S.Denis, S. Cannat) ou de faire un ex-voto sur le Foussa. Nous, nous irons à pieds à Ste Anne. Soyons toute la paroisse à faire ce vœu. Si possible le pèlerinage aura lieu le dimanche 16 mai

Ce voeu est un acte de foi. Nous comptons sur le Seigneur, la Vierge et la communion des saints pour nous protéger.

Ste Anne de Goiron

Se libérer du système

Nous vivons dans un système qui est en train de détruire la planète et l’être humain. Ce système réduit l’humain à un rouage économique pour produire et consommer (et devenir lui aussi un objet de consommation que l’on peut acheter). Il réduit la possibilité de penser et d’avoir une vie intérieure (ce qui pourtant nous distingue d’une machine). Il atteint les relations humaines et les familles, augmente la solitude. Il nous laisse croire que le bonheur et la réalité se réduisent aux choses matérielles pour intégrer l’équation consommer = bonheur, alors que le bonheur c’est d’aimer et d’être aimé, de rencontrer les autres, de vivre pour les autres. Continuer la lecture Se libérer du système